Ah, enfin des barrières sur la place Ramon !

P1030011Dans le cadre du très coûteux aménagement «cœur de ville» de la rue de Paris jusqu’à la place Ramon, des buissons et arbustes sont venus occuper l’espace laissé libre de tout pavage : quelques verdures un peu triste, mais pourquoi pas ?

Lorsque l’on observe la place Ramon depuis la rue de Paris, que voit-on ?

Une splendide forêt de barrières. On ne voit qu’elles, brillantes, rutilantes, mais assurant l’éternelle sécurité des arbustes et buissons installés dans cette zone cumulant tous les risques : clients de Monoprix, retraités discutant paisiblement assis sur les bancs, chiens tenus en laisse, enfants jouant ou marchant, même seuls parfois. Il fallait donc des barrières qui ne soient pas discrètes, qui s’imposent au premier regard, renforcées par deux rangées de câbles supportant facilement une tension d’une tonne. On voit tout de suite qu’elles sont résistantes et qu’elles coûtent cher !

À quoi servent-elles au fait ? Est-ce la première prison française pour plantes vertes ?

Réaménagement du centre-ville : tout est question de priorité

2013-RamonQuand nos élus de la majorité locale nous annoncent des budgets qui se restreignent et que les Français font face à une crise économique sans précédent, le moment est-il venu de s’attaquer au look de notre centre-ville ?

Alors que nos services culturels sont menacés, que nos écoles sont trop pleines, que notre piscine a besoin d’une véritable réfection, que certains quartiers ou certaines rues ont besoin d’interventions urgentes,…pourquoi s’attaquer maintenant à l’esthétique de notre centre-ville ?

Bien sûr, personne n’est en désaccord pour vivre dans un environnement plus joli ! Mais tout est une question de priorité et là, le moment est vraiment mal choisi ! Lire la suite