Des économies sur le dos des touts petits!

Le Parti Socialiste de Charenton souhaite une bonne rentrée à tous les Charentonnais ! Cette période marque aussi la rentrée pour les plus petits d’entre nous, et pour une bonne part, l’entrée en crèche. Nous souhaitions donc revenir sur une décision prise en Conseil Municipal le 27 Juin dernier, concernant la mise en délégation de service public du multi-accueil « Paris ».

Gilles-Maurice Bellaïche est candidat à la mairie de Charenton

Madame, Monsieur, Nous habitons la même ville, nous l’aimons et en connaissons ses avantages naturels. Pour ces raisons, nous avons choisi d’y vivre : la proximité avec Paris, le bois de Vincennes, les transports en commun, … Nous savons aussi que Charenton est mal protégée contre les pollutions. Notre ville Lire la suite…

Aire d’accueil des gens du voyage : la manipulation des Charentonnais par la peur !

2013-Aire accueil

Le 18 février dernier, lors du conseil de la communauté de communes, c’est un échange bien curieux qui a eu lieu entre Gilles-Maurice Bellaïche et Jean-Marie Brétillon. Il portait sur l’implantation d’une aire d’accueil de gens du voyage dans le bois de Vincennes (75012 Paris). 
J-M Brétillon a proposé, en fin de séance, un vœu à adresser à la Ville de Paris pour qu’elle engage de meilleures consultations avec les villes riveraines du bois sur l’implantation de cette aire et sur la préservation de la Charte qui régit l’utilisation du bois.

Les termes du vœu permettaient globalement de donner une image unanime des élus Charentonnais. 
Ce vœu n’était pas prévu à l’ordre du jour, ce qui est contraire à la loi ! Toutefois, nous avons pris acte de cette demande et proposé une petite modification, qui portait sur la suppression de 3 mots qui auraient pu laisser supposer des intentions contraires à celle des élus de la communauté de communes.
Dans le même temps M. Christian Cambon, Maire de Saint-Maurice, (qui découvrait lui aussi le texte !) demandait de supprimer un mot… qui faisait aussi partie des trois mots que nous contestions. Lire la suite

Réaménagement du centre-ville : tout est question de priorité

2013-RamonQuand nos élus de la majorité locale nous annoncent des budgets qui se restreignent et que les Français font face à une crise économique sans précédent, le moment est-il venu de s’attaquer au look de notre centre-ville ?

Alors que nos services culturels sont menacés, que nos écoles sont trop pleines, que notre piscine a besoin d’une véritable réfection, que certains quartiers ou certaines rues ont besoin d’interventions urgentes,…pourquoi s’attaquer maintenant à l’esthétique de notre centre-ville ?

Bien sûr, personne n’est en désaccord pour vivre dans un environnement plus joli ! Mais tout est une question de priorité et là, le moment est vraiment mal choisi ! Lire la suite

Par pscharenton, il y a