Le vrai bilan de Jean-Marie Brétillon : beaucoup de promesses non tenues !

Les élections municipales auront lieu les 23 et 30 mars prochain. Le second mandat de Jean-Marie Brétillon et des élus de la liste « Charenton Demain » touche à sa fin. Après six années à la tête de cette ville, mais treize au total, il est temps de tirer le bilan de sa politique.

Bilan-Brétillon

Les promesses ont-elles été tenues ? Ont-elles réussi à améliorer notre ville et notre quotidien ? Nous avons ressorti le programme 2008 du candidat Jean-Marie Brétillon pour le comparer à la réalité actuelle à Charenton. Les différences sont effarantes ! Voyez-vous mêmes :

Promesse 2008 (issue du programme de Jean-Marie Brétillon) : « Mettre en place un « chèque famille » pour chaque famille dès le premier enfant, sans condition de ressources pour garantir le libre choix des parents en matière de garde. »

La réalité en 2014 : Le chèque famille est resté lettre morte. Les aides sans condition de ressource n’existent qu’à partir du troisième enfant. Les familles sont livrées à elles-mêmes pour trouver une solution de garde en cas de refus d’une place en crèche. Le libre choix de garde n’existe pas plus en 2014 qu’en 2008.

Promesse 2008 : « Favoriser l’accession à la propriété et notamment à la propriété sociale, encourager la construction de logements locatifs à loyer intermédiaire accessibles aux classes moyennes. »

La réalité en 2014 : L’accès au logement est toujours aussi problématique : les prix des logements ont flambé, l’accès au logement social est saturé. La municipalité a même donné le droit d’attribution des logements au préfet et aux bailleurs sociaux, se privant ainsi du droit de choisir à qui les affecter.

Promesse 2008 : « Demeurer l’une des villes les moins fiscalisées du département. » Lire la suite