Murs anti-bruits sur l’A4 : l’obstruction de Brétillon

Dans la lettre des élus de la majorité municipale, celle-ci impute aux socialistes l’absence des murs anti-bruits le long de l’autoroute A4 sur notre commune, dans la mesure où l’Etat et la Région sont dirigés par des socialistes.

Sans refaire ici la démonstration du mensonge du groupe Charenton Demain, que nous avons déjà faite dans un précédent article (A quand une véritable ambition contre la pollution?), dans des considérations globales de la pollution, rappelons aux amnésiques aveugles de ce même groupe que la Région a voté, sous l’impulsion de Gilles-Maurice Bellaïche, en septembre 2011, un plan de 290 millions d’euros jusqu’en 2020 contre les nuisances phoniques qui inclut Charenton. La Région, certes, a la responsabilité de l’autoroute, mais dans le cas présent, c’est la Municipalité qui est le maître d’ouvrage, pas la Région. C’est à la Mairie de saisir les organismes en capacité d’entreprendre les travaux! C’est à la Mairie d’agir! L’ont-ils précisé dans leur lettre? Non.

Retrouvez ici la vidéo de l’intervention de Gilles-Maurice Bellaïche lors de la séance plénière du Conseil régional avant le vote définitif du plan.

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :