Les dégradations continuent, l’UMP de Charenton démasquée !

2012-FH-PanneauUMPComme vous le savez la permanence du Conseiller régional, qui est aussi celle du Parti socialiste de Charenton, a été attaquée par deux fois ces dernières semaines (projections d’excréments sur la façade, arrachage de notre enseigne, pénétration dans les locaux). A chaque fois nous avons déposé plainte.

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai c’est une grande partie des affiches de notre candidat, placées devant les bureaux de vote, qui ont été arrachées sur les panneaux officiels de Charenton. Quelle ne fut pas notre surprise de prendre sur le fait, devant la mairie, les « colleurs » de l’UMP en pleine action de dégradation de l’affiche électorale de François HOLLANDE. Ils étaient en train d’inscrire des propos diffamants sur notre candidat. Notre révolte fut poussée à son comble quand nous avons identifié, une partie de ces « dégradeurs », qui n’étaient autres que des élus municipaux de l’UMP à Charenton. Nous avons immédiatement saisi le maire de Charenton et déposé une main courante au Commissariat de Police. Lire la suite

Une autre vision du débat public à Charenton

Il n’aura échappé à personne que je suis en opposition politique avec le Maire de Charenton et son équipe. J’essaie, depuis toujours, de faire que cette opposition se situe au niveau des idées et ne me laisse jamais emporter dans des attaques personnelles. Ce n’est pourtant pas l’envie qui m’en manque tant mon adversaire principal, J-M. Brétillon, manie le mépris et le mensonge avec délectation. Ses dernières publications, distribuées dans la ville, regorgent d’invectives, de contre-vérités et d’insinuations nauséabondes. Suite

L’ancien lycée Jean Jaurès Menacé de démolition à Charenton

Nous savons depuis plusieurs années maintenant que l’immeuble qui a abrité le lycée, avenue Jean-Jaurès, se viderait de ses occupants lors de l’ouverture du nouveau lycée Robert Schuman, livré par la Région Île-de-France en Sep­tembre 2009.

Pour autant, la municipalité n’a rien anticipé Lire la suite

Vandalisation de notre local, un acte politique inacceptable !

Dans la nuit de mercredi 14 mars à jeudi 15 mars, le local de la section socialiste de Charenton a été la cible d’un acte de malveillance inacceptable. Les militants socialistes ont retrouvé les murs extérieurs recouverts d’excréments mélangés à de l’urine qui avait même été glissée sous la porte pour inonder l’entrée du local. Une plainte contre X a été déposée dans la foulée au commissariat de Charenton et le parquet a été saisi de l’affaire. Lire la suite

L’irresponsable attitude de l’UMP face au FN

Pour l’UMP, le retour de bâton fût violent dimanche soir à l’annonce des résultats du premier tour des élections cantonales. Avec l’élimination de nombreux candidats UMP au profit des candidats du Front National, les électeurs ont clairement montré leur préférence vers l’original plutôt que vers la copie.

En demandant aux électeurs UMP d’appliquer la consigne du « ni-ni », ni vote pour le FN, ni vote pour le PS, Jean-François Copé aura montré le vrai visage d’un parti qui dérive lentement vers l’extrême droite Lire la suite

Environnement, NON à l’alibi politique à Charenton

2011-EnvironnementEn matière d’environnement, toutes les collectivités territoriales ont autorité pour agir si elles le souhaitent. Communes, départements ou régions sont donc libres de prendre des initiatives. Mais l’environnement ne doit pas se résumer à une simple question de jardinage et de gestion des espaces verts. Ce n’est pas non plus une casquette que l’on met pour attirer l’électeur, pour ensuite annoncer que « l’environnement, ça commence à bien faire ». Dans ce domaine, le Conseil général du Val-de-Marne assume, par conviction, largement sa part et démontre chaque jour une véritable volonté d’action. A l’inverse, les Maires de notre canton se contentent de planter quel­ques décorations florales par ci et un arbre par là, comme si une plate-bande d’œillets d’Inde allait résoudre à elle seule le changement climatique. Lire la suite