L’irresponsable attitude de l’UMP face au FN

Pour l’UMP, le retour de bâton fût violent dimanche soir à l’annonce des résultats du premier tour des élections cantonales. Avec l’élimination de nombreux candidats UMP au profit des candidats du Front National, les électeurs ont clairement montré leur préférence vers l’original plutôt que vers la copie.

En demandant aux électeurs UMP d’appliquer la consigne du « ni-ni », ni vote pour le FN, ni vote pour le PS, Jean-François Copé aura montré le vrai visage d’un parti qui dérive lentement vers l’extrême droite Lire la suite

Environnement, NON à l’alibi politique à Charenton

2011-EnvironnementEn matière d’environnement, toutes les collectivités territoriales ont autorité pour agir si elles le souhaitent. Communes, départements ou régions sont donc libres de prendre des initiatives. Mais l’environnement ne doit pas se résumer à une simple question de jardinage et de gestion des espaces verts. Ce n’est pas non plus une casquette que l’on met pour attirer l’électeur, pour ensuite annoncer que « l’environnement, ça commence à bien faire ». Dans ce domaine, le Conseil général du Val-de-Marne assume, par conviction, largement sa part et démontre chaque jour une véritable volonté d’action. A l’inverse, les Maires de notre canton se contentent de planter quel­ques décorations florales par ci et un arbre par là, comme si une plate-bande d’œillets d’Inde allait résoudre à elle seule le changement climatique. Lire la suite

Charenton : l’enfer du stationnement, la mort des commerces !

stationnement

Comment faire ses cour­ses dans la ville ? Com­ment ne pas voir nos commerces de centre-ville mourir ? Comment inciter les Charentonnais à y faire leurs achats en leur donnant le choix de s’y rendre à pied, à vélo, en moto ou en voiture ? C’est à ces questions de notre quotidien que nous devons répondre.

À Charenton, nous voyons, au fil du temps, « s’envoler » nos places de stationnement et jamais rien ne vient les remplacer ! Est-ce une volonté de nous empêcher de garer notre voiture, notre vélo ou notre moto ?

Dans le même temps, les pistes cyclables se construisent dans le désordre et sans lien structuré entres elles. Si l’on voulait « assassiner » le commerce de proximité dans notre centre-ville, on ne s’y prendrait pas autrement.

Pourtant les solutions  existent et les élus du groupe  d’opposition ont défini un cadre de propositions : Lire la suite

Paris-Bercy ou Charenton-Bercy ?

ParisBercyParis-Bercy ou Charenton-Bercy ?

Le bouchon légendaire de l’échangeur de Bercy, l’impossibilité pour un piéton de rejoindre Paris à partir de ce quartier sans prendre des risques insensés, le bruit des voies de chemin de fer, les hauts parleurs de la SNCF, sont autant de nuisances et de problèmes auxquels nous devons apporter des réponses. Le quartier de Bercy étant limitrophe avec la Ville de Paris, nous avons souhaité, accompagnés de notre Conseiller régional Gilles-Maurice BELLAÏCHE, aller à la rencontre des décideurs parisiens concernés par l’aménagement de cette zone et faire le point sur les avancées du projet « Paris-Bercy ». Lors de cette rencontre, nous avons constaté notre volonté commune de relier nos villes par la rue  Baron-Leroy, d’imaginer de nouvelles pistes de réflexion pour l’aménagement de l’échangeur de Bercy, de créer de nouvelles liaisons « deux roues », d’avoir une logique d’aménagement con­certée en matière de services et de commerces dans cette zone… Il nous a été indiqué que la Mairie de Paris avait lancé une grande étude sur son projet appelé « Paris-Bercy » et qu’elle était très volontaire dans un éventuel partenariat entre nos deux villes. De toute évidence, du côté parisien du périphérique, les choses avancent. Lire la suite

Cinéma Le Capitole à St-Maurice, et si on se faisait une toile près de chez nous ?

2010-CapitoleBeaucoup de villes environnantes ont des « cinémas de quartier » (Vin­cennes, Ivry, Mai­sons-Alfort, …). Certains sont soutenus par leur ville et d’autres ont un mode d’exploitation entièrement privé. Nous, nous n’en avons aucun ! Ni à Charenton, ni à Saint-Maurice.

Même si les ouvertures de salles «multiplexes» sont nombreuses, il existe une place pour les salles de proximité. La Région Île-de-France a décidé d’accompagner le cinéma en général et le cinéma de proximité en particulier.

À cet effet, de nombreux dispositifs régionaux ont été mis en place : la déduction de la taxe professionnelle (graduée en fonction de la taille des salles et de leur orientation culturelle), l’aide à la numérisation, la coproduction cinématographique…

L’association Capitole présente un projet de reprise.

Localement, une association, CAPITOLE, a saisi les élus de nos villes pour envisager la création d’un cinéma à Saint-Maurice à l’emplacement même où, il y a de nombreuses années, se tenait déjà un cinéma déjà baptisé « Le Capitole ». Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :