stationnement

Comment faire ses cour­ses dans la ville ? Com­ment ne pas voir nos commerces de centre-ville mourir ? Comment inciter les Charentonnais à y faire leurs achats en leur donnant le choix de s’y rendre à pied, à vélo, en moto ou en voiture ? C’est à ces questions de notre quotidien que nous devons répondre.

À Charenton, nous voyons, au fil du temps, « s’envoler » nos places de stationnement et jamais rien ne vient les remplacer ! Est-ce une volonté de nous empêcher de garer notre voiture, notre vélo ou notre moto ?

Dans le même temps, les pistes cyclables se construisent dans le désordre et sans lien structuré entres elles. Si l’on voulait « assassiner » le commerce de proximité dans notre centre-ville, on ne s’y prendrait pas autrement.

Pourtant les solutions  existent et les élus du groupe  d’opposition ont défini un cadre de propositions :

• D’une part, la construction de pistes de circulation et de places de stationnement pour les deux roues en nombre suffisant et réparties de façon cohérente sur l’ensemble du territoire de la ville.

• D’autre part, la création d’un parking public en centre-ville qui serait en libre accès le temps de « faire ses courses ».

Ces propositions d’aménagement ne relèvent pas du « y qu’à » ou du « faut qu’on ». Elles sont du domai­ne du réalisable. Elles nécessitent que des choix soient faits et des décisions prises. Nous pensons que faire vivre nos commerces c’est faire vivre notre ville et que nous devons tout mettre en œuvre pour que les Charentonnais y accèdent facilement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :