Charenton déroule le tapis rouge pour Henri Guaino

2013-Bretillon GuainoC’est dans une discrétion absolue que Jean-Marie Brétillon a choisi de recevoir Henri Guaino le 18 avril dernier à l’espace Toffoli. Seuls quelques Charentonnais triés sur le volet ont été conviés à ce mini-meeting organisé par une – obscure – association politique de la ville. L’objectif était probablement de remotiver les troupes locales de l’UMP qui avait fuis en masse après la tragi-comédie de septembre dernier lorsque Copéistes et Fillonistes se disputaient les voix d’électeurs fantômes pour accéder à la tête du parti.

On peut s’interroger sur les raisons d’un tel silence dans la ville suite à la venue de ce qui était tout de même l’ancienne plume du président de la République. Ni Le Parisien, ni le Charenton magazine ne font état de cette réunion exceptionnelle  Aucune photo nulle part ! Lire la suite

Refonte de l’école : Pourquoi et comment ?

2013- Aristide BriandDepuis sa nomination au ministère de l’éducation, Vincent Peillon a clairement annoncé son ambition de refonder le système d’éducation de nos enfants, en accord avec les priorités qui ont été fixées par François Hollande depuis son élection.

Le constat est partagé par tous. Les conditions de l’enseignement en France se dégradent d’années en années. A la sortie du primaire, le nombre d’élèves en situation d’échec scolaire a explosé. A moins de vouloir sacrifier plusieurs générations d’enfants, il devenait urgent d’agir !

La refonte de l’école passe d’abord par une réforme des rythmes scolaires :

Depuis les réformes de 2007-2008, la France est le seul pays européen à avoir concentré le temps d’enseignement sur 144 jours d’écoles par an alors que dans les autres pays européens,  il est étalé sur environ 187 jours. Les journées sont surchargées et nos enfants apprennent mal. En étalant la durée d’enseignement hebdomadaire sur 4,5 journées, sans modifier la durée total d’enseignement, le rythme des enfants sera mieux respecté et leur apprentissage facilité. Lire la suite

Menaces sur les activités culturelles à Charenton et Saint-Maurice

 Les activités culturelles sont entrées dans la ligne de mire des maires de Charenton et de Saint-Maurice. A peine les premières mesures de redressement économique de notre pays ont-elles été annoncées par le gouvernement que les deux édiles en ont fait un prétexte pour laisser supposer un gros coup de rabot sur l’offre culturelle de nos communes dans un article du Parisien (26 octobre 2012) ou dans le journal municipal de Saint-Maurice (octobre 2012). Ainsi, ils trouvaient enfin un prétexte pour récupérer à leurs propres comptes les budgets attribués à la politique culturelle de la Communauté de communes, et croyaient pouvoir s’en sortir sans faire mauvaise figure. Lire la suite

De la fausse polémique des drapeaux étrangers sur la place de la bastille

François Hollande n’était pas élu Président de la République depuis 24 heures que l’UMP locale reprenait déjà sur son blog les polémiques stériles lancées en chœur par leur dirigeants nationaux et les chiens de garde du front national.

La présence de drapeaux étrangers place de la bastille au soir du 6 mai serait problématique et pire encore, une menace pour la laïcité dans notre pays. Sic !

Suite

%d blogueurs aiment cette page :