Débat d’orientation : Ce que l’UMP ne fait pas pour Charenton, nous le ferons !

MairieCharentonLors du Conseil municipal du 7 février a eu lieu le Débat d’Orientation Budgétaire de la ville de Charenton. 
Il s’agit du moment où les groupes politiques exposent leur vision, pour les prochaines années, sur l’utilisation qu’ils feraient des recettes de la ville.
Je vous propose le texte intégral de mon intervention au nom du groupe des élus « Réunir Pour Changer à Charenton » :

Mesdames, Messieurs,

Je ne reviendrai pas sur le contexte économique national, mais je souhaite que l’acte III de la décentralisation qui est annoncé pose à la fois une véritable définition des attributions de chaque collectivités, qu’il en dessine le contexte budgétaire et enfin redonne une véritable marge de manœuvre financière aux collectivités locales pour cesser de les laisser dépendre quasi totalement des dotations de l’Etat. En définitive, nous souhaitons revenir à l’essence même de la décentralisation telles que les avaient imaginées les grandes lois de 1982.
La différence essentielle entre le débat d’orientation budgétaire et le débat budgétaire, c’est que le premier fixe les orientations fiscales et politiques et l’autre s’arrête à un exercice de 12 mois. L’un est plus prospectif alors que l’autre est limitativement inscrit dans l’exercice comptable. Nous allons donc moins parler chiffres que d’orientations.

Je me joins à vos félicitations aux services qui ont rédigé ce document, puisqu’il semble, à travers vos remerciements, que se soient eux qui l’ai fait. Je me permettrai alors deux remarques : Lire la suite

Gestion financière de Charenton-le-Pont : des hausses d’impôts pour rien !

La vie financière d’une commune se décompose en un Budget primitif (prévisionnel) et un Compte administratif (réalisé).
Lors de la séance du Conseil municipal du 24 mai 2012, nous avons étudié le Compte administratif 2011, donc la réalité des dépenses et des recettes de la ville de Charenton-le-pont pour l’année 2011.
Je vous propose l’intégralité de mon intervention au nom du groupe des élus « Réunir pour Changer à Charenton »:

Suite

Extrait de la lettre adressée aux parents de l’ALIAJ par Gilles-Maurice Bellaïche

Madame, Monsieur,

Comme vous, parents ayant des enfants participant aux activités de l’ALIAJ, j’ai reçu une lettre annonçant la fin des activités de cette association charentonnaise agissant pour nos jeunes depuis 1988 (…) du fait de l’arrêt brutal de l’ensemble des subventions versées par la ville (plus de 500.000 € par an).
Avant tout, je veux rendre hommage à l’action des bénévoles de cette association et Lire la suite

Une autre vision du débat public à Charenton

Il n’aura échappé à personne que je suis en opposition politique avec le Maire de Charenton et son équipe. J’essaie, depuis toujours, de faire que cette opposition se situe au niveau des idées et ne me laisse jamais emporter dans des attaques personnelles. Ce n’est pourtant pas l’envie qui m’en manque tant mon adversaire principal, J-M. Brétillon, manie le mépris et le mensonge avec délectation. Ses dernières publications, distribuées dans la ville, regorgent d’invectives, de contre-vérités et d’insinuations nauséabondes. Suite

Cinéma Le Capitole à St-Maurice, et si on se faisait une toile près de chez nous ?

2010-CapitoleBeaucoup de villes environnantes ont des « cinémas de quartier » (Vin­cennes, Ivry, Mai­sons-Alfort, …). Certains sont soutenus par leur ville et d’autres ont un mode d’exploitation entièrement privé. Nous, nous n’en avons aucun ! Ni à Charenton, ni à Saint-Maurice.

Même si les ouvertures de salles «multiplexes» sont nombreuses, il existe une place pour les salles de proximité. La Région Île-de-France a décidé d’accompagner le cinéma en général et le cinéma de proximité en particulier.

À cet effet, de nombreux dispositifs régionaux ont été mis en place : la déduction de la taxe professionnelle (graduée en fonction de la taille des salles et de leur orientation culturelle), l’aide à la numérisation, la coproduction cinématographique…

L’association Capitole présente un projet de reprise.

Localement, une association, CAPITOLE, a saisi les élus de nos villes pour envisager la création d’un cinéma à Saint-Maurice à l’emplacement même où, il y a de nombreuses années, se tenait déjà un cinéma déjà baptisé « Le Capitole ». Lire la suite